Traversée en mer

Le samedi 3 mars 2018

Entre la Sardaigne et la Sicile
J’étais en mer depuis vingt-quatre heures.
 
J’avais froid et je sentais mon estomac se contracter sous l’effet du balancement du bateau sur l’eau.
 
Il me restait encore de longues heures avant d’atteindre ma destination.
 
Pour quelques instants, j’ai oublié les sensations physiques et je me suis concentrée sur ce qui s’offrait à moi.
 
J’ai admiré la mer monter et descendre autour de moi, formant des vagues de toutes les formes, tailles et hauteurs.
 
Certaines étaient sombres, larges et hautes, comme un mur qui nous poursuivait et finalement se glissait sous la coque pour nous porter plus loin.
 
D’autres étaient plus petites, étroites et bleu azur, ou plutôt esmeralda, grâce aux rayons de lumière qui les traversaient.
 
Quelques vagues finissaient par se casser et remplir la surface d’une mousse blanche se répétant à l’infini.
 
Je suis restée là, de longues minutes, admirant l’œuvre qui se créait et se défaisait devant mes yeux ébahis.
 
Tout s’est fait oublier près de moi. Il ne restait que cette eau mouvante et mon esprit pour s’y perdre.
 
Les mots ne me permettront jamais de décrire ce que j’ai vu ce jour-là.
 
Les couleurs semblent fades, les formes floues et les sensations anodines à côté de la réalité.

Rejoignez-moi sur ma page auteur Facebook ! 

Emilie Varrier rose

Salut ! Moi c'est Emilie !

Je possède tout un monde de douceur à vous faire découvrir. Ma spécialité, la Romance Optimiste ! Je savoure le bonheur chaque jour et je souhaite le partager avec vous.

Facebook
Facebook
Twitter
Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *